Choisir un mot de passe (troisième partie)

Connaissances requises pour lire cet article

Vous savez maintenant que pour choisir un bon mot de passe, il faut qu’il comporte beaucoup de lettres.

Le mot de passe que vous devez choisir doit également comporter des lettres en majuscule et en minuscule qui mises bout à bout n’ont aucune signification.

De plus, pour faciliter la mémorisation des mots de passe, vous savez qu’il ne faut pas retenir une suite de lettres mais plutôt des phrases.

Maintenant que vous connaissez tous les principes pour le choix d’un bon mot de passe, vous serez tenté de le choisir très long parce que vous savez que plus c’est long, plus c’est bon pour la sécurité de votre ordinateur et comme vous aimez ça, vous en abusez !

Du coup, vous avez pris ou prenez conscience qu’avec un mot de passe long, il faudra le saisir à chaque fois sur le clavier.

Comment éviter de saisir un mot de passe trop long ?

Utilisez des chiffres et des caractères spéciaux.

Exemple de caractères spéciaux : . ( & # ^ + = <

En procédant ainsi pour un mot de passe de même longueur, vous augmentez la liste des combinaisons possibles.

Pour illustrer ce propos, un mot de passe de 5 lettres en minuscule permet de créer plus de 11 millions mots de passe.

En utilisant des majuscules et des minuscules, vous avez la possibilité de créer plus de 380 millions mots de passe de 5 lettres.

De plus, en combinant les lettres avec les chiffres de 0 à 9, vous pouvez créer près d’un milliard mots de passe de 5 caractères.

En ajoutant également les caractères spéciaux, vous multipliez par plus de 6 le nombre de mots de passe pouvant être créés, soit près de 7 milliards.

Vous connaissez maintenant l’ensemble des critères pour choisir un mot de passe robuste.

Je vais maintenant vous présenter différentes méthodes pour retenir des mots de passe complexes.

  • Utiliser des phrases

Par exemple, le mot de passe CfdsSu1o.fr a été créé à partir de la phrase C‘est facile d‘aller sur Savoir utiliser 1 ordinateur.fr en n’utilisant que les premières lettres.

  • Créer des mots de passes prononçables

C’est parfois utile lorsque certains sites n’acceptent ni l’utilisation de caractères accentués comme é ou è, ni les caractères spéciaux. On créé alors des mots de passe prononçables. Par exemple le mot de passe CevOKekiraT est facile à retenir car il est on peut le prononcer « cévokékirate ».

  • Utiliser le langage phonétique

Le langage phonétique est un système qui permet d’écrire des mots sans utiliser toutes les lettres grâce à la prononciation phonétique des mots. Par exemple, pour demain, on peut écrire 2m1, idée devient ID, acheter devient HT, hôtel devient otL, cadeau devient Kdo, etc. Ce langage est souvent utilisé par les jeunes pour pouvoir envoyer des messages écrits par téléphone avec un minimum de lettres. En utilisant le langage phonétique, on peut avoir le mot de passe CTisTrik pour c’était hystérique !

Il existe plein d’autres moyens pour créer des mots de passe comme les suites logiques, l’inversion des lettres, une combinaison des méthodes exposées précédemment. Quoi qu’il en soit, voici ce qu’il ne faut pas faire :

  • utiliser des mots de passe trop courts : interdit
  • utiliser des informations personnelles telles que les prénoms, dates de naissance, etc. : interdit
  • utiliser des suites logiques connues tels que les premières touches du clavier azerty ou 123456 : interdit
  • utiliser le même caractère comme 000000 : interdit
  • utiliser un seul et même mot de passe : interdit
  • écrire vos mots de passe sur une feuille de papier : interdit

Pour résumer, il faut :

  • que le mot de passe soit personnel et unique,
  • en avoir plusieurs de différents,
  • le choisir avec beaucoup de lettres qui d’apparence n’ont aucun sens,
  • utiliser des majuscules et des minuscules
  • utiliser des chiffres et des caractères spéciaux,
  • limiter sa longueur pour qu’il soit pratique à utiliser.

Félicitations ! Vous savez maintenant comment choisir des mots de passe robustes, complexes, personnels, uniques et différents !


Pour aller plus loin
  • Choisir un mot de passe (quatrième partie)
Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*